STRADENT_La check-list du cabinet dentaire

Les 7 points essentiels de la check-list du cabinet dentaire

1. Analysez la gestion de votre temps.

  • Votre temps de travail, est-il bien divisé en compartiments ? Un compartiment pour les patients ? Un compartiment pour la gestion ? Un compartiment pour le management ? Un compartiment pour la formation ? Un compartiment pour la réflexion et le développement ?
  • La répartition de vos actions quotidiennes, tient-elle compte de votre rentabilité horaire ?
  • Arrivez-vous à respecter les limites de temps que vous vous fixiez par acte ? (avec un succès de +/- 5%)
  • Arrivez-vous à garder le contrôle sur votre planning sans se plier aux exigences des patients ?
  • L’enchaînement des rendez-vous sur votre agenda quotidien, respecte-t-il votre rythme physiologique ?

2. Analysez vos données financières.

  • Les taux de bénéfice, de frais fixes, du poste achats et de la masse salariale, correspondent-ils à la fourchette statistique du métier ?
  • Le bénéfice net résultant de votre activité, vous est-il satisfaisant ?
  • Avez-vous une visibilité sur les encaissements des 3 prochains mois, vous permettant d’éviter tout problème de trésorerie ?
  • Connaissez-vous la valeur globale et les taux d’acceptation des plans de traitement proposés ?
  • Connaissez-vous votre seuil de sécurité ?
  • Avez-vous vérifié la justesse de vos tarifs ? Les avez-vous calculés en tenant compte de la moyenne régionale, le coût du fonctionnement, la productivité horaire et le pouvoir d’achat ?

3. Analysez la pertinence de vos outils de communication.

  • Vos outils de communication, reflètent-ils une image valorisante de votre cabinet ?
  • Votre communication, génère-t-elle suffisamment de patients recommandés en nombre et en pourcentage (65% des patients entrants) ? qui viennent chez vous parce que c’est vous ! et non-pas pour des raisons de proximité, de tarifs, de convention avec leur mutuelle ou de facilité d’accès ?
  • Votre communication est-elle basée sur l’Ecoute Active, permettant d’éclaircir le point de vue de vos patients et d’agir en fonction ?
  • Vos outils de communication, permettent-ils de vérifier la compréhension de vos patients ?
  • Votre communication, vous permet-elle d’obtenir plus de 70% de taux d’acceptation des plans de traitement par patient ?

4. Vérifiez vos champs de compétences.

  • Avez-vous identifié les disciplines que vous appréciez le plus dans votre métier ?
  • Arrivez-vous à vous épanouir en les pratiquant au quotidien ?
  • Arrivez-vous à vous perfectionner en étant informés et formés sur les dernières évolutions les concernant ?
  • Et pour les autres disciplines, avez-vous constitué votre réseau de confrères avec qui vous pouvez collaborer en leur confiant vos patients ? 

5. Observez votre organisation clinique.

  • Programmez-vous les plans de traitement à l’avance, en calculant le nombre de rdv nécessaires, la durée de chaque rdv, et les délais entre les rdv ?
  • Au début de la séance, votre assistante vous prépare-t-elle 100% du matériel et des matériaux dont vous avez besoin ?
  • Respectez-vous avec votre assistante les bases fondamentales de l’ergonomie et de la posturologie, en vous positionnant autour du patient ?
  • Travaillez-vous au moins 50% de votre temps en véritable travail à 4 mains avec votre assistante, sans être dérangés ?
  • Avez-vous fait le choix d’une méthode de gestion de la logistique clinique vous permettant d’éviter les risques de contamination, de réduire le temps passé par votre assistante à la stérilisation et d’économiser le temps de préparation ? 

6. Révisez votre mode managérial.

  • Arrivez-vous à vous dégager suffisamment de temps pour la gestion des ressources humaines au cabinet ?
  • Connaissez-vous le profil de personnalité de chacun de vos collaborateurs, et agissez-vous en fonction ?
  • Votre communication interne, est-elle instruite sur les bases du management participatif ? avec des réunions régulières, avec un ordre du jour bien défini à l’avance et des réunions de réévaluation préparer en binôme avec vos collaborateurs ?
  • Vos outils de management, vous permettent-ils de motiver et de fidéliser vos collaborateurs ? arrivez-vous à vérifier cela ?
  • Déléguez-vous toutes les tâches auxquelles vous ne vous sentez pas indispensable ? (tout ce qui ne nécessite pas un bac+6 en chirurgie dentaire)

7. Clarifiez vos objectifs.

« Le travail sans but, c’est comme une course sans ligne d’arrivée. On finira par abandonner ! »

  • Avez-vous bien défini vos objectifs en termes de qualité de vie professionnelle et qualité de vie personnelle?
  • Votre organisation actuelle, vous permet-elle de les atteindre ?
  • Ou du moins, avez-vous mis en place une stratégie de développement pour les atteindre ?

Avoir cette vue d’ensemble sur vos objectifs, votre organisation, votre gestion et votre management, vous permet de bâtir votre projet professionnel sur des bases solides, capable de résister à tous les vents du changement.

Si vous avez répondu positivement à toutes les questions de votre check-list, vous ne craignez rien ! À vos manettes… et Bon vol !

Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux
Audit gratuit de votre cabinet dentaire