Comment bien gérer le temps consacré aux patients

[VIDEO] Chirurgiens dentistes, comment mieux gérer le temps consacré à vos patients ?

Dans cette vidéo, le docteur Rémi Thoédory, fondateur de Stradent, présente comment mieux gérer le temps consacré à vos patients. 

Bonjour,

Pour faire suite à la dernière vidéo dans laquelle nous avons abordé comment compartimenter le temps de travail, vous vous souvenez on a parlé du temps dédié aux patients, le temps dédié à la gestion, le temps dédié à la préparation, le temps dédié au management et le temps dédié à la formation. Nous allons entrer dans le détail du temps dédié aux patients.

Souvent quand je réalise des audits au sein des cabinets dentaires  je m’aperçois que chez la plupart de nos confrères la gestion de l’agenda est faite de manière aléatoire. Qu’est ce que ça veut dire ? Ca veut dire que les praticiens donnent des rendez vous aux patients lorsqu’ils ont des créneaux libres tout simplement. On ne dédit pas des créneaux bien spécifiques pour des actes bien spécifiques. Et malheureusement cette manière non régulière de gérer son temps se traduit par une activité en dents de scie… ça veut dire que l’on aura des mois durant lesquels on réalise de bons chiffres d’affaires et donc on peut faire face aux obligations et aux charges que nous avons à régler ce mois là et d’autres  mois on réalise des chiffres d’affaires moindres.

Cette non linéarité de l’exercice elle est surtout dû à la gestion du temps. Donc c’est pour ça permettez moi de vous donnez une astuce que j’appelle la technique 50 25 25 qui va vous permettre de mieux gérer votre temps consacré aux patients et par conséquence d’avoir une meilleure linéarité de votre exercice.

50 % de notre temps doit être dédiée aux patients qui ont accepté un plan de traitement, temps pendant lequel nous allons réaliser tous les traitements nécessaires sur un patient qui a accepté un plan de traitement donc un plan traitement qui peut être implantaire, prothétique… y compris les soins de ce plan de traitement la.

25% de notre temps que je qualifie de temps investi. C’est le temps nécessaire à passer avec nos patients pour leur expliquer leur diagnostic leur expliquer leur plan de traitement trouver avec eux les ententes financières pour la réalisation de leur plan de traitement ce temps-là est nécessaire c’est un temps qui n’est pas rentable effectivement mais c’est un temps investi et il est indispensable.

Et le troisième temps, 25 % de notre temps que  je qualifie de soins obligatoires. Ces soins obligatoires… je donne ce qualificatif d’obligatoire c’est parce que nous devons réaliser notre métier  dans le respect de la déontologie et il est hors de question de dire que lorsqu’un acte est à perte je le réalise pas ! Par contre je dois le limiter dans le temps. Je ne peux pas consacrer la majorité de mon exercice à des actes non rentables parce que je finirais par fermer mon cabinet. Si par contre on dédie que 25 % de notre temps à ces actes là, et bien de cette manière là on aura assuré notre partie du devoir dans l’éthique de notre métier et envers ses patients qui ont besoin que des traitements ou des soins opposables  sans mettre en péril la pérennité de notre exercice.

Donc pour récapituler pour avoir un exercice linéaire nous devons gérer notre temps de manière très régulière 50% du temps en coeur de métier 25% en temps investi et QUE 25% pour les soins obligatoires.

A la prochaine vidéo nous allons aborder ensemble comme auto-analyser son activité en cabinet dentaire.

Je vous dis à très bientôt.

Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux
Audit gratuit de votre cabinet dentaire