Stradent_Comment auto-analyser son cabinet dentaire

[VIDEO] Chirurgiens dentistes, comment auto-analyser son cabinet dentaire ? La check-list du cabinet dentaire.

Dans cette vidéo, le docteur Rémi Thoédory, fondateur de Stradent, présente comment auto-analyser son cabinet dentaire grâce à la check-list du cabinet dentaire. 

Bonjour,

Nous allons aborder aujourd’hui comme auto-analyser sous d’activité au sein de son cabinet dentaire.

Il ya quelques temps j’ai rédigé un article dans lequel je faisais un parallèle entre  notre métier de chirurgien dentiste et celui de pilotes d’avion. Avant le vol ils cochent point par point leur check list. Dans cet article je vous ai soumis la check list du cabinet dentaire. Elle est composés de sept points.

Le premier point c’est analyser la gestion du temps. Nous avons abordé ce sujet dans une vidéo précédente. Il suffit juste de vérifier si nous appliquons exactement les recommandations concernant la gestion du temps au sein de son cabinet dentaire.

Le deuxième point concerne la comptabilité spécifique au cabinet dentaire. Vous savez il y à des moyennes dans notre métier concernant certains chiffres comptables que nous devons maîtriser. Exemple, le poste achat. Le poste achat est en moyenne aux alentours de 20 %. 20 % du chiffre d’affaires en poste achat puisque nous avons environ 15% dédiés aux frais de prothèses et 5% dédiés à la fourniture. Deuxième chiffre intéressant : La masse salariale. Notre masse salariale doit idéalement être entre 12 et 17 %. La moyenne c’est 15%. Si nous dépassons les 15 % de masse salariale, nous prenons en quelque sorte le risque que l’on soit obligé de travailler plus pour pouvoir absorber cette masse salariale. Un troisième pourcentage important : Les frais divers du cabinet. Les frais divers du cabinet, en dehors du poste achat et de la masse salariale, ne doivent pas dépasser les 25 %, y compris les leasings, les investissements…

Donc trois chiffres à retenir : 15% en masse salarial salariale, 20% en poste achat et 25 % de frais divers.

Le troisième point de la check list c’est comment nous sommes organisés cliniquement ? Quelle est la gestion logistique en ce qui concerne la mise en place des bacs des cassettes, de la traçabilité des instruments… Est-ce que nous sommes à jour concernant les normes actuelles… ?

Le quatrième élément concerne nos champs de compétence. Vous savez dans notre  métier et il ya plus d’une dizaine de disciplines et nous ne pouvons pas maîtriser 100% de ces disciplines.  Donc est ce que chacun de nous a identifié les disciplines dans lesquelles il excelle et est-ce qu’il a identifié un réseau de correspondants avec qui il va partager e traitement de ces patients

Le point suivant concerne notre mode managérial. Est ce que nous réalisons  suffisamment de réunions avec son personnel ? Que ce soit les réunions pour aborder le quotidien, ce qu’on appelle le briefing-débriefing… Est-ce que nous réalisons une réunion bimensuelle avec son assistante pour aborder les points qui sont moins urgent mais important relatif au quotidien du cabinet (les entretiens d’évaluation, la charte de postes, un système bien clair pour la mise en place d’une grille salariale et de primes…)

Et en dernier nous arrivons au point essentiel : Est ce que nous avons bien défini nos objectifs ? Nos objectifs autant sur le plan professionnel que sur le plan personnel. Parce que tout simplement avancer sans avoir d’objectif  c’est comme si on s’implique dans une course ou dans un marathon sans qu’il n’y ait de ligne d’arrivée… on finira par abandonner !

Je vous invite à cliquer sur le lien qui va apparaître dans la vidéo pour aller plus loin et vous aurez la check list du cabinet dentaire.

Je vous dis à bientôt.

Retrouvons-nous sur les réseaux sociaux
Audit gratuit de votre cabinet dentaire